Tatoueur à Toulouse

Black Hand Gypsy

Damien est né dans les contrées reculées de la transylvanie, il y a trois décennies de cela. Après une éducation à la dure à apprendre la faune et la flore des montagnes, et à braver les éléments violents, il découvrit les joies de la nature et y dissimula plusieurs fresques. Il devint un homme à 15 ans, après, comme la coutume le veut, qu il ai tué son premier ours a mains nues, lui laissant une belle balafre en travers de la gorge. Une fois le respect de ses aînés en poche, il pris son baluchon et commença son périple au travers différentes contrées de plus en plus éloignées.

Il partit en premier lieu au royaume de sa majesté la reine. C est là où son contact avec le dérmographe ce fût, et que la magie opéra. Dans les caves sombres du royaume uni à gratter la peau des voyageurs et autres saltimbanques en quête de houblon et d encre. Apres cette expérience riche, il décida de reprendre la route et de s imprégner des maitres tatoueurs au travers des différentes contrées de ce globe. Il passa par le royaume de la frite avant de rejoindre la grande et magnifique ville de Berlin. Les bas fond l y attendaient de pied ferme et y découvrit le blackwork, qui deviendra son style de prédilection.

Malheureusement l aventure ne s arrêta pas la, et il dût, difficilement, quitter son nouveaux style afin d aller se comparer aux valeureux soldats du royaume de Siam, maniant l art de la ligne fine, du détail aiguisé, et des tatouages magique. Il découvrit cependant, après des mois de vagabondage, une petite contrée maniant l art esthétique des guerriers Yakuza. Il y pris goût rapidement et décida de s en inspirer pour son blackwork, une fois que la possibilité de remanier cet art se présenterait à lui. La légende du Black_hand_gypsy commençait à croître.

Mais la route le mena ensuite au sud de l Afrique, une petite île pleine d autochtones en soif d encre. Il y appris le lettrage et le style sud américain, aka Chicanos.
Plus d un an après, il replia sa caravane et embarqua sur un pédalo jusqu en Australie, terre des Aborigènes et des Kangourous et enfin pût dévoiler son style, mélange de blackwork, japonais et géométrique.

Làs de routine, il rencontra des gitans des mers qui l emmenèrent visiter les différents clans du redoutable océan pacifique. Contrées de tradition, ils lui apprirent le tatouage de guerriers des mers.

C est après plus d une décennie d errance que Black_hand_gypsy décida de poser sa caravane sur Toulouse, afin de se reposer avant de reprendre sa route inachevée.

QUELQUES-UNES DE SES CRÉATIONS:

SON CHOIX MUSICAL:

OU LE RENCONTRER?

Vous pouvez directement le retrouvez
dans notre salon de tatouage "Sorry mom":

32 boulevard d'arcole
31000 Toulouse
09 84 40 37 39

Sur notre instagram :
https://www.instagram.com/sorry_mom_tatouage/

Sur son instagram :
https://www.instagram.com/black_hand_gypsy/