sadink - tatoueur toulouse

Tatoueur à Toulouse

Sad'ink:

Notre bon Sadink fût élevé par des loups non loin des terres désolées du Mordor. Il passa son enfance à tenter d'échapper aux griffes affûtées des orcs et autres créatures des ténèbres. Au beau milieu de ces terres hostiles, il passa le plus clair de son temps à griffonner le monde qui l'entourait , loup, cerf, renard, c'est dès son plus jeune âge que lui vient cette passion pour les motifs animaliers.

De passage sur ces terres il fût repéré par Gandalf le blanc qui le prit sous son aile. La légende raconte que c'est d'ailleurs à lui que fût confié en premier la destruction de l'anneau mais qu'il refusa , préférant la cervoise et les naines de la contrée adjacente. Grâce a sa «proximité » avec ces dernières, il commença à tatouer dans la cave de la taverne du grouin endimanché où il fit ses premières armes sur les cochons, spécialité des lieux, puis sur les nains et hobbits de passage.

Influencé par le travail de Léa Nahon, sad Amish et de Yann black , par les comics, la bande dessinée et par ses mercredis après-midi devant le club Dorothée, son travail se scinda en deux. Une partie plus "croquis-mignon" ( lignes fines et ombrages doux) et l'autre plus "dark" (lignes fortes, applats de noir et dot). Ses thématiques préférées sont les animaux, l'univers geek , le géométrique ou l'érotique mais il aime aussi être mis au défi. Admirateur des styles graphiques il aime briser les codes et le quatrième mur.

Sur fond de Jeanne Mass et de kébab sauce mayonnaise il vit son ventre et ses techniques s'agrandir. Après avoir fait ses classes aux quatre coins des terres du milieu, des palais elfs aux grottes naines, c'est à Toulouse qu'il exerce aujourd'hui. Être lunaire qui aime passer son temps dans des mondes parallèles peuplés de Targaryenne et autres supers héros, de Kamehameha approximative et de DeLorean jamais en panne d'inspiration, il sera néanmoins ravi de vous accueillir au sein de la sorry famille lors de ses apparitions dans notre monde …

« Du permanent qui n'est que de passage, un instant à peine un peu plus long que toute une vie, le tatouage c'est l'illusion du durable sur de l’éphémère. Respice post te! Hominem te esse memento! »

Quelques-unes de ses créations:

Son choix musical:

Ou le rencontrer?

Vous pouvez directement le retrouver
dans notre salon de tatouage "Not Sorry":

16 rue Matabiau
31000 Toulouse
09 84 40 37 39

Sur notre instagram :
https://www.instagram.com/not_sorry_tatouage/

Sur son instagram :
https://www.instagram.com/sadink31/